Une seule planète
Une Seule Planète, pour des transitions solidaires Bouton menu
Chargement...
Chargement de l'étape en cours...

Une filière mangues pilotée par les producteurs au Burkina Faso

Producteur de mangues - Toussiana - Burkina Faso
Traitement des mangues fraiches dans le le groupement de femmes COTRAPAL à Bobo Dioulasso - Burkina Faso
Salle de classe construite avec la prime du commerce équitable à Toussiana - Burkina Faso

Si le marché de la mangue n'est pas aussi symbolique des dysfonctionnements que les filières étudiées par ailleurs (orange, bananes, ananas), cette initiative équitable est intéressante à plusieurs points. Elle montre : 

  • comment des producteurs organisés peuvent inverser l'organisation classique d'une filière en reprant la main sur la valorisation de leur matière première.
  • qu'une production agro-écologique de mangue est possible.
  • que le commerce équitable est un formidable levier de développement local...

 

Une union de coopératives pilotée par les producteurs

C’est l’Union des Producteurs de mangues Bio et de fleurs séchées (hibiscus) de la région des Hauts bassin du Burkina Faso. Cette union regroupe au sein de ces 3 groupements membres, 45 producteurs (dont 1 productrice) : Mangoso, Yirikanou, Koto Allaman, situées respectivement dans 3 régions distinctes autour de Bobo Dioulasso (Toussiana, Orodara, Bobo-dioulasso).

 

Une production biologique transformée sur place

L’union produit environ 1600 tonnes de mangues séchées par an pour 800 exportées dans les filières équitables. Deux variétés de mangues sont cultivées (Amélie et Brooks) dans des vergers d’une superficie de 3 à 5 hectares selon le cahier des charge de l’agriculture biologique. La récolte est manuelle et aucune main d’œuvre salariée n’est employée.

Ce qui caractérise l’UPROMABIO c’est le choix assumé des producteurs de prendre en main la valorisation de leur production en contractualisant dans le cadre d’échanges équitables la transformation des mangues fraîches en mangues séchées pour l’export. L’union pilote ainsi l’ensemble de la filière de la production à la commercialisation en travaillant avec des unités de séchages locales et constituées d’entreprises familiales ou de groupements de femmes.

 

Un projet de développement local

La relation avec les acteurs de commerce équitable a permis à l’organisation de se structurer et d’apporter des bénéfices pour l’ensemble de la communauté  :

  • construction de salle de classe et de latrines,
  • achat de fournitures scolaires,
  • réparation d’un puits, etc.

Dans le cadre d’un programme de développement avec les acteurs de commerce équitable, l’Union envisage :

  • la mise en place d’un verger-école et la formation de tous les membres à des techniques de production durables.
  • le renforcement de l’unité de séchage de mangue avec 7 nouveaux séchoirs.
  • la formation aux normes sanitaires et de qualité pour tous les employés de la filière.

 

 

Pour en savoir plus :

 

Fermer le volet
Fermer le volet