Une seule planète
Une Seule Planète, pour des transitions solidaires Bouton menu

Filipino Migrant Workers’ Union

Publié par Paracchini
Liberté de circulation
Travail décent    Migrations    Migrants   


Contexte de l'initiative

Les Philippines sont le premier exportateur mondial de main-d'oeuvre avec plus de deux millions de ressortissants employés à l’extérieur de l’archipel. Les emplois non qualifiées dans les services à la personne occupent plus du tiers des migrants du pays, très majoritairement des femmes. Les pays où la demande est la plus forte sont les plus riches : l’Europe et l’Amérique du Nord mais aussi Taiwan, la Corée du Sud, Hongkong et Singapour en Asie. Selon les statistiques officielles, à Hong Kong, les travailleuses domestiques originaires de Philippines ont atteint en 2018 le chiffre record de 210.733, soit plus de la moitié des domestiques migrantes officiellement enregistrées dans le pays.

 

Détail du projet

La Filipino Migrant Workers’ Union de Hong Kong (FMWU-HK) travaille depuis vingt ans au service des travailleur·euse·s migrant·e·s. « Á Hong Kong, il y a quelque 300 000 travailleurs domestiques migrants, dont 95% de femmes, originaires pour la plupart de Philippines et d’Indonésie », détaille Ramon Bultron, également gérant de l’Asia Pacific Mission for Migrant (APMM). Le FMWU se bat pour un salaire juste, une réglementation du temps de travail et des conditions de travail décentes. Il assiste également les travailleurs dans tout différend avec leurs employeurs. « Le gouvernement persiste à vouloir maintenir 'abordable' d'embaucher un aidant domestique, affirme Eman Villanueva, porte-parole du Conseil de coordination des migrants asiatiques. Mais qu'en est-il du droit des travailleurs migrants à gagner un salaire décent ? »

Succès et perspectives

FMWU-HK fête en 2018 ses 20 ans au service des travailleurs migrants à Hong Kong. Il représente les travailleurs migrants auprès des agences gouvernementales de Hongkong et des Philippines et même dans des institutions internationales telles que les Nations Unies (ONU) et l'Organisation internationale du Travail (OIT) afin d’obtenir des réformes favorables et contribuer à structurer le mouvement grandissant des migrants philippins à Hong Kong et dans le monde ainsi qu’à renforcer la solidarité des travailleurs migrants philippins avec ceux d'autres nationalités et dans d'autres pays.

 



bouton Facebook   bouton Twitter


Localisation

Hong Kong

Infos pratiques

Début du projet : 1998

Contact

http://