Une seule planète
Une Seule Planète, pour des transitions solidaires Bouton menu
Chargement...
Chargement de l'étape en cours...

Le droit à une nationalité : mettre fin à l'apatridie

Réfugiés rohingyas au Bangladesh. Photo : Friendship (c)

La loi sur la nationalité mise en place au Myanmar (ex-Birmanie) en 1982 prive les Rohingyas de nationalité, violant ainsi l'un des principes fondamentaux de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948, selon lequel chacun a le droit à une nationalité.

Apatrides, les Rohingyas se voient priver de l'ensemble de leurs droits élémentaires, comme dix millions de personnes de personnes apatrides dans le monde, selon l’Agence des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR).

Mettre fin à l'apatridie est aujourd'hui une nécessité, pour que nul ne puisse faire valoir ses droits essentiels.

Les ressources associées à cette page proposent des solutions et actions pour mettre un terme à l'apatridie. Vos contributions sont également bienvenues.

Ressources









Les commentaires

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur cette étape.





Ajouter un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.







     0  

Soyez le premier à enrichir cette étape avec une alternative !

Retour Retour
Ajouter une alternative
Ajouter une ressource
     0

Soyez le premier à enrichir cette étape avec un outil !

Retour Retour
Ajouter un outil pédagogique
     0  
Retour Retour
Fermer le volet
Fermer le volet