Une seule planète
Une Seule Planète, pour des transitions solidaires Bouton menu

No Vox Côte d’Ivoire

Publié par Tristan_Grindard
Partage durable des ressources Pouvoir d’agir et démocratie


Contexte de l'initiative

No Vox est un réseau d’associations, de mouvements et d’organisations, qui mènent concrètement des luttes sociales sur le terrain. Fondé lors du 1 er Forum social européen à Florence, le réseau a pris une dimension internationale lors du 1 er Forum mondial de Porto Alegre en 2003. Ces mouvements de lutte sont composés de femmes et d’hommes qui s’auto-organisent pour la défense et l’application des droits fondamentaux définis par la déclaration universelle des droits de l’homme et pour faire naître de nouveaux droits. Ces actrices et acteurs de la société civile exercent un contre-pouvoir en toute autonomie par rapport aux institutions et pouvoirs politiques.

Détail du projet

La Côte d’Ivoire a connu d’énormes avancées au niveau du respect des droits humains en cette dernière décennie. Toutefois beaucoup d’enjeux majeurs et défis doivent être relevés. Au nombre de ceux –ci se trouvent les questions des mutineries répétées, les droits des prisonniers politiques, la grève des fonctionnaires, des descentes musclées des forces de l’ordre sur la cite universitaire et la question incessante des accaparements de terres à grandes échelles des populations rurales et urbaines.

 Après le contrôle des semences par le brevetage des OGM par les multi nationales, le cap est mis sur l’acquisition massive des terres en Afrique. L’accaparement de terres se produit quand les usagers des terres se retrouvent dessaisir et exproprier de la terre par des acteurs qui profitent de certaines conditions et pratiquent qui facilitent cette opération de dessaisissement et désappropriation.

 De Cocody en passant par Aboisso pour s’installer dans la région des montagnes plus précisément à Zouhan-Hounien, les conflits fonciers sont légions .Ils sont attisés par des desseins de dessaisir les communautés de leurs terres avec l’implication confuses de certaines autorités politiques et administratives. Les paysans, pécheurs et les communautés pastorales sont animés par une crainte perpétuelle de perdre leurs ressources naturelles semences, terres et eaux.

 C’est pourquoi ces deux dernières années, le mouvement NOVOX-COTE D’IVOIRE, pour le droit des communautés les plus vulnérables, a axé son travail sur les accaparements de ressources naturelles (terres, eaux et semences).

 No Vox Côte d’Ivoire a travaillé auprès des communautés les plus vulnérables dans l’optique de les soutenir et assister dans leurs actions perpétuelles pour le respect de leurs droits les plus fondamentaux. Cet engagement a permis d’apprécier de très près l’ampleur de la question du foncier aussi bien au niveau rural qu’urbain.



bouton Facebook   bouton Twitter


Localisation

Côte d’Ivoire

Contact

http://www.no-vox.net/ http://www.no-vox.net/