Une seule planète
Une Seule Planète, pour des transitions solidaires Bouton menu
Chargement...
Chargement de l'étape en cours...

Eau et projets extractifs : les liaisons dangereuses

Les activités extractives nécessitent de très grandes quantités d’eau pour fonctionner. Cette eau est souvent perdue après usage car son taux de toxicité est trop élevé. Ces millions de litres qui sont retirés définitivement du cycle de l’eau posent un problème de pénurie et de conflits d’usage sur des territoires où la ressource n’est plus suffisamment disponible pour subvenir aux besoins des populations locales.

Au-delà de la surexploitation de la ressource en eau, les activités extractives portent régulièrement atteinte à la qualité de l’eau disponible, que ce soit dans le cadre de rupture de barrages de déchets miniers ou d’autres accidents rejetant des éléments très toxiques dans l’environnement ou bien à travers des rejets directs dans la nature ou encore des drainages miniers acides .

Enfin, ces activités mettent aussi parfois à mal le cycle hydrologique de la zone. C’est le cas à Conga au Pérou où l’exploitation minière se situe au centre de lagunes primordiales ou au Canada avec des activités extractives intenses dans des zones humides.

Vidéo montrant les impacts des activités extractives sur le cycle de l'eau (c)
Sans titre (c)

Ressources

Chili : quand l’industrie minière assoiffe les villages et pollue l’environnement

Le Chili dépend fortement de ses exportations de cuivre. Mais le revers de la médaille est désastreux. Les multinationales minières ont dévasté des territoires, pompant et polluant l’eau, asséchant fleuves et lagunes, poussant à l’exil des villages entiers. Et ce, en toute impunité, l’État chilien n’ayant pas rompu avec certaines pratiques initiées sous la dictature de Pinochet. La société civile résiste malgré tout, et fait parfois reculer les géants miniers.

Partage durable des ressources Article de presse

Le Mexique va-t-il se vider de son eau au profit des multinationales ?

Neuf millions de Mexicains vivent sans accès à l’eau potable. Le gouvernement s’apprête pourtant à renforcer la politique de libéralisation du secteur, en partie responsable de la situation actuelle. Les multinationales détiennent déjà d’immenses concessions d’eau, et leurs activités entraînent pollutions, raréfaction des ressources et conflits sociaux. Les entreprises françaises ne sont pas en reste : Suez et Veolia gèrent de manière controversée des systèmes de distribution d’eau, et l’entreprise Total veut y lancer l’exploitation très polluante du gaz de schiste. Une coalition citoyenne lutte pour mettre fin à la privatisation, l’accaparement et la surexploitation de l’eau. Mais la bataille s’annonce rude. Enquête.

Partage durable des ressources Article de presse

Violation du droit à l’eau et à l’assainissement du fait de la prolifération des industries extractives au Mexique

Déclaration faite par France Libertés et d'autres ONG au Conseil des droits de l'Homme de l'ONU concernant les activités minières et le droit à l'eau au Mexique.

Partage durable des ressources Etude/Rapport

Droit à l'eau et industries extractives : la responsabilité des multinationales

De l’Australie aux Andes, en passant par la France, les projets miniers, pétroliers ou gaziers représentent une menace majeure pour les ressources en eau. Un nouveau rapport de l’Observatoire des multinationales, soutenu par France Libertés, met en lumière l’ampleur de ces risques, l’inadéquation des réponses apportées par les entreprises ou les autorités, et la multiplication des résistances.

Partage durable des ressources Etude/Rapport

Le cycle de l'eau et les activités extractives (en anglais)

Partage durable des ressources Infographie

Comment la fracturation hydraulique pollue l’eau des villes et des campagnes américaines

Aux États-Unis comme ailleurs, la contamination de l’eau est l’un des principaux risques associés à la technique de la fracturation hydraulique, nécessaire pour exploiter le gaz de schiste. Certaines images d’eau du robinet prenant feu au contact d’une allumette ont fait le tour du monde, mais les infiltrations de gaz dans les nappes phréatiques ne sont pas la seule source potentielle de pollution liée au fracking. Les réseaux d’eau urbain sont eux aussi exposés. Second volet de notre reportage sur l’industrie du gaz de schiste dans l’Ohio.

Partage durable des ressources Article de presse

La violation du droit à l’eau potable et à l’assainissement en Amérique latine : la conséquence de politiques favorables au développement des activités extractives

Préoccupée par les violations massives du droit fondamental à l’eau dans les zones touchées par l’industrie extractive et soucieuse du respect de l’obligation de consultation préalable des communautés affectées par un méga-projet, France Libertés désire alerter la communauté internationale sur cette situation.

Partage durable des ressources Etude/Rapport

Le droit à l'eau face aux activités extractives : des clés pour agir

Partage durable des ressources Etude/Rapport








Les commentaires

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur cette étape.





Ajouter un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.







8  Ressources

Comment la fracturation hydraulique pollue l’eau des villes et des campagnes américaines

Aux États-Unis comme ailleurs, la contamination de l’eau est l’un des principaux risques associés à la technique de la fracturation hydraulique, nécessaire pour exploiter le gaz de schiste. Certaines images d’eau du robinet prenant feu au contact d’une allumette ont fait le tour du monde, mais les infiltrations de gaz dans les nappes phréatiques ne sont pas la seule source potentielle de pollution liée au fracking. Les réseaux d’eau urbain sont eux aussi exposés. Second volet de notre reportage sur l’industrie du gaz de schiste dans l’Ohio.

Partage durable des ressources Article de presse

Le cycle de l'eau et les activités extractives (en anglais)

Partage durable des ressources Infographie

Chili : quand l’industrie minière assoiffe les villages et pollue l’environnement

Le Chili dépend fortement de ses exportations de cuivre. Mais le revers de la médaille est désastreux. Les multinationales minières ont dévasté des territoires, pompant et polluant l’eau, asséchant fleuves et lagunes, poussant à l’exil des villages entiers. Et ce, en toute impunité, l’État chilien n’ayant pas rompu avec certaines pratiques initiées sous la dictature de Pinochet. La société civile résiste malgré tout, et fait parfois reculer les géants miniers.

Partage durable des ressources Article de presse

Droit à l'eau et industries extractives : la responsabilité des multinationales

De l’Australie aux Andes, en passant par la France, les projets miniers, pétroliers ou gaziers représentent une menace majeure pour les ressources en eau. Un nouveau rapport de l’Observatoire des multinationales, soutenu par France Libertés, met en lumière l’ampleur de ces risques, l’inadéquation des réponses apportées par les entreprises ou les autorités, et la multiplication des résistances.

Partage durable des ressources Etude/Rapport

Violation du droit à l’eau et à l’assainissement du fait de la prolifération des industries extractives au Mexique

Déclaration faite par France Libertés et d'autres ONG au Conseil des droits de l'Homme de l'ONU concernant les activités minières et le droit à l'eau au Mexique.

Partage durable des ressources Etude/Rapport

Le droit à l'eau face aux activités extractives : des clés pour agir

Partage durable des ressources Etude/Rapport

Le Mexique va-t-il se vider de son eau au profit des multinationales ?

Neuf millions de Mexicains vivent sans accès à l’eau potable. Le gouvernement s’apprête pourtant à renforcer la politique de libéralisation du secteur, en partie responsable de la situation actuelle. Les multinationales détiennent déjà d’immenses concessions d’eau, et leurs activités entraînent pollutions, raréfaction des ressources et conflits sociaux. Les entreprises françaises ne sont pas en reste : Suez et Veolia gèrent de manière controversée des systèmes de distribution d’eau, et l’entreprise Total veut y lancer l’exploitation très polluante du gaz de schiste. Une coalition citoyenne lutte pour mettre fin à la privatisation, l’accaparement et la surexploitation de l’eau. Mais la bataille s’annonce rude. Enquête.

Partage durable des ressources Article de presse

La violation du droit à l’eau potable et à l’assainissement en Amérique latine : la conséquence de politiques favorables au développement des activités extractives

Préoccupée par les violations massives du droit fondamental à l’eau dans les zones touchées par l’industrie extractive et soucieuse du respect de l’obligation de consultation préalable des communautés affectées par un méga-projet, France Libertés désire alerter la communauté internationale sur cette situation.

Partage durable des ressources Etude/Rapport
Fermer le volet
Fermer le volet