Une seule planète
Une Seule Planète, pour des transitions solidaires Bouton menu
Chargement...
Chargement de l'étape en cours...

En méditerranée, silence, on laisse se noyer les exilées

Ce texte est un hommage à tous les rêves noyés en Méditerranée et une voix pour toutes celles que l’Union Européenne réduit au silence.

 

Avant j’avais un nom.

J’habitais une maison aux murs blancs avec un portail bleu en fer forgé et un bougainvillier rose grimpant jusqu’aux fenêtres.

J’étais déjà tombée amoureuse plusieurs fois et on m’avait brisé le cœur quelques fois aussi.

Le thé ? Avec deux sucres et pas trop infusé.

J’aurais voulu être architecte, même si j’aimais pas trop les maths à l’école.

Ma mère était porteuse et tous les jours à 5h00, elle faisait la queue avec 40 à 50 kilos de marchandises sur le dos avec des centaines d’autres femmes pour rentrer à Ceuta, petit bout d’Europe en territoire marocain.

 

Parfois il y a des mortes, à cause des mouvements de foule, de la déshydratation ou de l’absence de sanitaires.

Son corps s’était transformé au fil du temps, le dos remodelé par les lourdes charges et la peau tachée par le soleil.

Je ne voulais pas finir comme ma mère.

L’Espagne à quelques kilomètres seulement et pourtant si inaccessible : pas de visas, pas de contrats, que des barbelés assortis de lames tranchantes.

L’Espagne qui débourse des millions dans une collaboration « exemplaire » avec notre gouvernement, qui forme et arme notre police et celles des pays voisins pour repousser sa frontière toujours plus au sud.

Mon grand frère m’avait dit que sauter les barrières, c’est réservé aux hommes car il faut pouvoir grimper haut et courir très vite pour échapper à la Guardia civil. Pourtant, quand je vois ma mère, je me dis que la force c’est avant tout dans la tête.

Alors, il reste la mer, même si c’est plus cher et qu’on sait qu’elle avale des corps tous les jours et ne les rend pas toujours.

Je ne voulais pas finir comme ma mère, j’ai fini à la une d’un journal local espagnol :

« Encore une embarcation échouée au large de l’Andalousie, 22 mort.e.s, 5 disparu.e.s. »

Avant j’avais un nom, aujourd’hui je suis un point d’interrogation.

 

Anna - Volontaire au sein de la Commission Espagnole pour les réfugiés (CEAR) en lien avec Migreurop

Ressources

L'Europe est en guerre contre un ennemi qu'elle s'invente

Le droit international consacre le droit à la mobilité en proclamant le droit de chacun de quitter tout pays, y compris
le sien, et d’y revenir. Il protège également toute personne en migration, quel que soit son statut, contre les mauvais traitements et violations de ses droits fondamentaux, y compris en cas de renvoi dans un pays « tiers » (principe de non-refoulement). La politique migratoire de l’UE respecte-t-elle ces obligations ? Est-elle en phase avec les enjeux actuels des migrations internationales ? Nous vous proposons de déconstruire les idées reçues en répondant par « vrai » ou par « faux » à 10 affirmations.

Liberté de circulation Infographie

Mission en Espagne en 2019

Liberté de circulation Article de presse

Espagne : Les migrants détenus dans des conditions déplorables

Accessibilité aux droits Etude/Rapport

Renvoi de migrants : l’Espagne condamnée par la CEDH

La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a condamné ce mardi l'Espagne pour avoir renvoyé collectivement et sans aucune décision administrative ou judiciaire des migrants arrivés dans l'enclav…

Liberté de circulation Article de presse

Les ’femmes-mulets’ de Ceuta

Liberté de circulation Vidéo

Les femmes-mulets « font un travail inhumain »

EN IMAGES - Le 16 janvier 2018, deux « femmes-mulets » sont mortes dans une bousculade au poste-frontière entre Ceuta et le Maroc. Ces femmes&nbsp ;traversent chaque jour la frontière pour transporter sur leur dos entre 40 et 90 kilos de marchandises.&nbsp ;Le photographe de...

Liberté de circulation Article de presse

L’Espagne renvoie vers le Maroc 116 migrants qui venaient d’entrer à Ceuta

Liberté de circulation Article de presse








Les commentaires

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur cette étape.





Ajouter un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.







7  Ressources

Espagne : Les migrants détenus dans des conditions déplorables

Accessibilité aux droits Etude/Rapport

L'Europe est en guerre contre un ennemi qu'elle s'invente

Le droit international consacre le droit à la mobilité en proclamant le droit de chacun de quitter tout pays, y compris
le sien, et d’y revenir. Il protège également toute personne en migration, quel que soit son statut, contre les mauvais traitements et violations de ses droits fondamentaux, y compris en cas de renvoi dans un pays « tiers » (principe de non-refoulement). La politique migratoire de l’UE respecte-t-elle ces obligations ? Est-elle en phase avec les enjeux actuels des migrations internationales ? Nous vous proposons de déconstruire les idées reçues en répondant par « vrai » ou par « faux » à 10 affirmations.

Liberté de circulation Infographie

Les ’femmes-mulets’ de Ceuta

Liberté de circulation Vidéo

L’Espagne renvoie vers le Maroc 116 migrants qui venaient d’entrer à Ceuta

Liberté de circulation Article de presse

Renvoi de migrants : l’Espagne condamnée par la CEDH

La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a condamné ce mardi l'Espagne pour avoir renvoyé collectivement et sans aucune décision administrative ou judiciaire des migrants arrivés dans l'enclav…

Liberté de circulation Article de presse

Mission en Espagne en 2019

Liberté de circulation Article de presse

Les femmes-mulets « font un travail inhumain »

EN IMAGES - Le 16 janvier 2018, deux « femmes-mulets » sont mortes dans une bousculade au poste-frontière entre Ceuta et le Maroc. Ces femmes&nbsp ;traversent chaque jour la frontière pour transporter sur leur dos entre 40 et 90 kilos de marchandises.&nbsp ;Le photographe de...

Liberté de circulation Article de presse
Fermer le volet
Fermer le volet