Une seule planète
Une Seule Planète, pour des transitions solidaires Bouton menu
Chargement...
Chargement de l'étape en cours...

Le réservoir de déchets miniers

Conséquence inévitable de la production minière : ’los relaves’ ou ’déchets miniers’ 

La Mine de Minera Los Pelambres est située dans la province du Choapa au centre du Chili, à proximité de l’Argentine. Le matériau brut extrait de la mine subit d’abord in situ un processus de décantation dans de grandes piscines. Acide sulfurique et autres produits chimiques sont mélangés à la roche pour en libérer les métaux « nobles ».

Le cuivre extrait est ensuite acheminé sous forme de concentré liquide à 120 kms au port de Los Vilos pour être exporté principalement vers l'Europe et l'Asie.

Les résidus sont eux aussi propulsés sous forme liquide mais dans un autre conduit, les transportant sur 60 kms vers le réservoir du Mauro où ils sont stockés. En l’absence de techniques pour faire disparaître ces déchets extrêmement nocifs pour l’environnement, le procédé utilisé consiste en un séchage des déchets dans de grands entrepôts à ciel ouvert. Leur durée d'élimination totale est inconnue. Aucune disposition claire n’a été prise quant à l'avenir de ces déchets miniers. Les habitants dénoncent donc l’absence d’un plan anticipant la fermeture de la mine.

Le choix de la vallée du Mauro

Avec l’envolée des prix du cuivre, la production de Minera Los Pelambres est allée en s’accélérant et… celle des déchets aussi. En 2003, alors que le réservoir du Quillaye situé à proximité de la mine de Los Pelambres arrivait à saturation, la Compagnie a cherché un second lieu pour entreposer ses déchets. La vallée du Mauro, tranquille zone boisée, peuplée d’une centaine de personnes se consacrant à l’élevage et à la fabrication de fromage, a finalement été choisie. La vallée ayant la forme d’une cuvette naturelle, ses versants montagneux se sont avérés facilement aménageables en méga décharge. Il a suffi de barrer l’unique issue de la vallée pour mettre à profit l’espace intérieur.

Ce choix est économique pour l’entreprise mais il pose de nombreux problèmes. Le réservoir du Mauro est situé sur les réserves aquifères de la vallée, ce qui perturbe le procédé de séchage des déchets. Par ailleurs, il ignore l’existence de communautés. Le gérant de MLP en personne explique le choix du Mauro par l'absence de population à proximité. S'agit-il d'un simple oubli ou d'un aveu de l’incompatibilité d’un tel projet avec la présence de communautés à proximité ?

La mise en place du projet va ainsi supposer le déplacement des familles du Mauro et affecter les habitants des communautés en aval. Les habitants de Caimanes vivent à seulement 10 kms du réservoir de déchets miniers et vont en subir les conséquences. La construction du réservoir bloquera le cours des eaux souterraines, privant d’eau la vallée agricole en aval. Par ailleurs, ils vont désormais vivre avec le risque majeur d’effondrement du réservoir d’El Mauro.

Entré en fonctionnement en 2008, le réservoir du Mauro mesure près de 300 mètres de hauteur, 1,5 km de large et 7 kms de long. Il accumule plus de 2 milliards de tonnes de déchets toxiques, ce qui fait de lui le troisième plus grand réservoir de déchets miniers au monde. Il est également le premier construit à partir d’un matériel non solide puisque le mur de rétention est lui-même façonné de déchets compactés.

La mise en place du réservoir a suscité un immense tollé au Chili, relayé par les citoyens conscients de la menace que le réservoir gigantesque fait peser sur tous.

Ressources









Les commentaires

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur cette étape.





Ajouter un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.







     0  

Soyez le premier à enrichir cette étape avec une alternative !

Retour Retour
Ajouter une alternative
Ajouter une ressource
     0

Soyez le premier à enrichir cette étape avec un outil !

Retour Retour
Ajouter un outil pédagogique
     0  
Retour Retour
Fermer le volet
Fermer le volet