Une seule planète
Une Seule Planète, pour des transitions solidaires Bouton menu
Chargement...
Chargement de l'étape en cours...

Une filière de petits producteurs d'oranges biologiques au Brésil bouton Facebook bouton Twitter

Publié par ERHART,Henri
Une économie par tous, pour tous Des modèles pour nourrir le monde
oranges commerce équitable droits travailleurs agroécologie


Contexte de l'initiative

Comme de nombreuses filières libéralisées, la filière des jus d'orange a connu une évolution classique : le jeu de la concurrence initiale a petit à petit été balayé par les opérations de fusion des grands groupes qui ont petit à petit mis la main sur l'ensemble de la filière de la production à la commercialisation assurant ainsi la maîtrise totale des filières et donc des marges.

Aujourd'hui, 4 groupes détiennent 90% de la production d’oranges et de jus.

Ce sont 2 groupes brésiliens (Citrosuco et Cutrale) et 2 multinationales (Cargill et Louis Dreyfus). Côté distribution, même concentration. Le géant américain Coca-Cola possède la gamme de jus de fruits Minute Maid. Son concurrent PepsiCo distribue une autre grande marque bien connue des consommateurs : Tropicana.

En savoir plus.

Détail du projet

COAGROSOL ( Coopativa dos agropecuaristas solidarios)

COAGROSOL est une coopérative de 35 paysans issue d’une association syndicale militant pour les droits des producteurs et des travailleurs des plantations d’oranges au Brésil.

COOPEALNOR (Central de associacoes do litoral norte)

Coopealnor est issue d'un regroupement de 25 associations communautaires. La coopérative est née de l’union de 28 producteurs. Aujourd’hui, 64 producteurs en sont membres avec une moyenne de 5ha.

Succès et perspectives

Au sein de Coagrosol et de Coopealnor :

L’un des objectifs de la coopérative est le maintien de l’agriculture familiale pour promouvoir un modèle de développement local à échelle humaine. Les fermiers appliquent des techniques de production écologiques, comme le remplacement des désherbants par des sarclages mécaniques ou la lutte biologique intégrée. Ils diversifient les cultures (orangers, citronniers, manguiers, goyaves avec plantation intercalaire de légumes) et assurent une couverture végétale optimum pour limiter l'érosion pendant la saison des pluies.

Les producteurs sont très engagés sur le respect des droits des travailleurs : ainsi, les saisonniers bénéficient de contrats de travail écrits qui leur donnent droit à une protection sociale et à des indemnités chômage. De même ils bénéficient, au même titre que les paysans associés à la coopérative, à tous les avantages pendant la durée de leur contrat.

Ils sont passés d’un statut de simples fournisseurs de matière première pour une usine de transformation à celui de producteurs indépendants qui louent les services de cette usine pour transformer leurs fruits en un jus qu’ils commercialisent à travers la coopérative. Celle-ci développe aussi un programme agro-écologique pour la conversion à l’agriculture biologique et la diversification des cultures et participe à des campagnes sur le respect des conditions de travail et milite pour la création d’une loi de protection des droits des travailleurs

Localisation

Brésil


Contact







Début du projet : 2001

Galerie photos



  • Fermer le volet
    Fermer le volet