Une seule planète
Une Seule Planète, pour des transitions solidaires Bouton menu
Chargement...
Chargement de l'étape en cours...

Les missions civiles internationales

Logo de la CCIPPP

Les missions civiles internationales représentent une initiative majeure de la solidarité internationale à la résistance non-violente palestinienne.

Elles ont été impulsées par la Campagne civile pour la protection du peuple palestinien (CCIPPP) qui est née en juin 2001, au moment où l’offensive coloniale et répressive israélienne passait à une nouvelle étape avec des objectifs qui ne devaient pas tarder à être explicitement déclarés : « terminer 1948 ». Devant la complicité ou le manque de volonté des institutions internationales, les citoyens de par le monde ont alors multiplié les initiatives de soutien à la lutte du peuple palestinien pour sa survie et ses droits.

Ces missions se rendent dans les territoires palestiniens occupés pour observer, témoigner et intervenir pacifiquement dans des actions de résistance à l’incroyable déni de droits subi par le peuple palestinien.

Les membres des missions participent à toutes les manifestations organisées à Jérusalem, Bethléem, Ramallah, Tel-Aviv, etc. Ils accompagnent, pour les protéger, les paysans palestiniens dans leurs terres durant la récolte des olives, ils occupent des maisons menacées de démolition ou des terres menacées de confiscation, et plus généralement, assurent par leur présence une force de dissuasion, ou une capacité de témoigner des conditions de l’occupation.

Extrait du témoignage de Jacqueline (Femme en noir) :

« Une mission civile est composée de citoyens (représentant ou non un parti politique, un syndicat ou une association) qui veulent aller voir sur place, en Palestine, ce qui se passe, et témoigner ensuite. [Leur motivation réside] en ce qu’ils perçoivent que les médias officiels racontent les choses d’une façon viciée. En effet, les infos télé et radio présentent la guerre comme si les adversaires étaient égaux dans leurs responsabilités historiques et présentes. Elles omettent de dire le caractère colonial de l’agression israélienne, aussi bien en ce qui concerne la fondation de l’État d’Israël en 48 (au prix de l’expulsion des habitants palestiniens) que par rapport à son développement géographique expansionniste jusqu’à nos jours ».

« Les missions sont accueillies et pilotées par les associations palestiniennes telles que le Centre palestinien des Droits de l’Homme (entre autres) et certaines associations israéliennes anticolonialistes, telles que Gush Shalom (Le ‘Bloc de la paix’) ou l’AIC (Alternative International Center) ».

Dans les étapes suivantes, vous trouverez les témoignages de :

  • la 9è mission (17-24 février 2002) ;
  • la 34è mission (24-31 octobre 2002) ;
  • la 132è mission (juillet 2007).

 



Les commentaires

Soyez le premier à ajouter un commentaire sur cette étape.





Ajouter un commentaire

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.







     0  

Soyez le premier à enrichir cette étape avec une alternative !

Retour Retour
Ajouter une alternative
     0  

Soyez le premier à enrichir cette étape avec une ressource !

Retour Retour
Ajouter une ressource
     0

Soyez le premier à enrichir cette étape avec un outil !

Retour Retour
Ajouter un outil pédagogique
     0  
Retour Retour
Fermer le volet
Fermer le volet